Automutilation : quoi de neuf en 2017? Mieux comprendre pour mieux intervenir – FORMATION À DISTANCE

Carte non disponible

Date/Heure
Date(s) - 16 Fév. 2017
1:00 PM - 4:00 PM

Emplacement

Catégorie(s)


Cette formation se tiendra à distance les 16 et 23 février 2017 de 13 h à 16 h.

Le contexte

Bien que travailler auprès de personnes présentant des comportements agressifs soit un défi majeur, nous détenons de plus en plus d’outils nous permettant de procéder à des analyses de comportement et d’élaborer des plans d’action adaptés aux problématiques rencontrées.

Mais qu’en est-il lorsque ces personnes ont des comportements dirigés envers elles-mêmes? Lorsque nos interventions n’arrivent pas à les soulager, et même parfois, aggravent la situation, nos réflexions et nos observations sont-elles aussi efficaces? Avons-nous les outils et les connaissances nécessaires pour analyser et comprendre les conduites de nos usagers? Avons-nous les outils nécessaires pour élaborer des interventions adaptées à ces problématiques? Quelles sont les explications scientifiques et les dernières découvertes à ce sujet? Pouvons-nous encore aller plus loin dans notre exploration des facteurs responsables de l’apparition et du maintien des comportements d’automutilation?

La description

Cette formation permettra d’abord de faire un survol des causes probables et multifactorielles des comportements d’automutilation à travers les écrits scientifiques disponibles.  Les interventions possibles pour construire des plans d’action structurés et adaptés aux besoins des usagers seront ensuite explorées.

Des exercices viseront le partage des expériences d’intervention en vue de trouver de nouvelles avenues pouvant aider les participants à améliorer la qualité de vie des usagers avec lesquels ils travaillent.

Les objectifs

  • Développer et approfondir les connaissances des participants sur les causes possibles des comportements d’automutilation et sur les techniques d’intervention pouvant contribuer à les diminuer, voire même les contrôler.
  • Leur permettre d’en apprendre plus sur les adaptations du DSM-5 et sur certains comportements d’automutilation maintenant inclus dans les troubles obsessifs-compulsifs.

Le public cible

Cette formation s’adresse aux intervenants ainsi qu’aux professionnels travaillant auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle et présentant des comportements d’automutilation, et désirant approfondir leurs connaissances à ce sujet.

IsabelleMorinLa formatrice :Isabelle Morin, M. Ps.                                                                                   

Isabelle Morin travaille à titre de psychologue dans le domaine de la DI depuis plus de quinze ans. Elle offre des services cliniques spécialisés en troubles du comportement auprès de clientèles complexes et variées (DI-TSA, TGC et multi-handicapées, enfants, adolescents et adultes).

Depuis 2000, elle est formatrice pour l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales (ASSTSAS) où elle donne les formations « Prévention des comportements agressifs et perturbateurs chez les personnes présentant une déficience intellectuelle (CAP-DI) » et « Pacification des états de crise aiguë ».

Madame Morin s’est associée au CEMTGC en 2004 à titre de consultante et agit maintenant comme experte-conseil au sein du SQETGC. Dans le cadre de ses fonctions, elle collabore à divers projets de développement de l’expertise en plus de développer et de donner des formations et d’offrir de la supervision clinique.

Le format

À travers l’application Adobe Connect, cette  formation sera proposée à distance, en deux blocs d’une demi-journée.

Bloc 1 Jeudi 16 février 2017 13 h à 16 h
Bloc 2 Jeudi 23 février 2017 13 h à 16 h

Il est essentiel que tous les participants participent aux deux blocs.

Fonctionnement et inscription

  • Seul le coordonnateur en TGC peut procéder à l’inscription de site(s) pour son établissement (maximum 3).
  • Les participants seront rassemblés dans une salle où sera projetée la formation. Une personne ressource sera chargée, sur chaque site, de relayer questions et commentaires.
  • Le coordonnateur TGC doit remplir le formulaire qui lui a été envoyé par courriel (date limite : 27 janvier 2017).