Habiletés exécutives chez une clientèle présentant une DI et des TGC : Évaluation et intervention – FORMATION À DISTANCE

Carte non disponible

Date/Heure
Date(s) - 13 Fév. 2018 au 14 Fév. 2018
9:00 AM - 4:00 PM

Emplacement

Catégorie(s) No Categories


Cette formation se tiendra à distance les 13 et 14 février 2018 de 9 h à 16 h. Chaque équipe sera également conviée à une rencontre de supervision de 80 minutes, le 26 ou le 27 mars 2018.

Le contexte

À cause du syndrome génétique associé à leur déficience intellectuelle (DI), ou du simple fait de leurs retards de développement, les personnes ayant une DI sont susceptibles de présenter diverses dysfonctions exécutives, et ce, à différents niveaux (Sabourin, 2011). Plusieurs fonctions de base sont généralement atteintes et la présence de dysfonctions exécutives majeures chez une personne ayant une DI est généralement associée à des difficultés comportementales et émotionnelles très importantes (Barkley, 2012).

Or, même si les interventions correctives de dysfonctions exécutives ont fait l’objet de peu de recherches auprès des personnes présentant une DI, il existe des indications cliniques claires de l’efficacité possible de ce type d’interventions chez d’autres clientèles (TSA ou TCC) ou dans des contextes spécifiques (ex. : contexte scolaire). Ces diverses modalités d’intervention se sont révélées relativement efficaces pour diminuer, entre autres, les troubles du comportement externalisés chez des enfants, et ce, même auprès d’enfants ayant un trouble du spectre de l’autisme de haut niveau. Il existe également des lignes directrices très précises, développées par Ylvisaker et Feeney (2008, 2014), pour intervenir dans un contexte communautaire auprès de personnes ayant des difficultés majeures au niveau des dysfonctions exécutives afin de les aider à améliorer leur fonctionnement.

La description

Cette formation permettra de sensibiliser les participants aux concepts de base des fonctions exécutives et des fonctions associées chez les personnes présentant une DI. En plus d’en démontrer l’importance dans la compréhension des troubles graves du comportement (TGC) chez ces personnes, la formatrice expliquera comment observer ces habiletés dans la vie de tous les jours et intervenir à partir d’un modèle d’analyse et d’intervention multimodales (AIMM) adapté à ce genre de problématique, incluant des interventions d’apprentissage et de traitement au niveau des habiletés exécutives.

Les participants pourront également approfondir leur compréhension de ces méthodologies d’intervention auprès d’un de leurs usagers. La formatrice leur fournira du soutien dans le développement et l’ajustement de leur plan d’action multimodal en TGC. Elle pourra également leur suggérer des moyens spécifiques d’enseignement et de généralisation d’habiletés exécutives pertinentes à la situation clinique qui les intéresse.

Les objectifs

Après avoir suivi cette formation, les participants seront ne mesure de :

  • reconnaître l’importance des fonctions exécutives et de régulation (comportementale et émotionnelle) dans les TGC chez les personnes présentant une DI et des TGC;
  • identifier et comprendre les indices comportementaux liés aux difficultés au niveau des habiletés exécutives;
  • faire les liens entre ces indices comportementaux et l’AIMM, avec des outils spécifiques (inventaire, objectifs d’apprentissage, scénarios de régulation comportementale, activités pédagogiques et stratégies de généralisation) en réalisant une étude de cas d’un usager;
  • élaborer et ajuster un plan d’action multimodal en TGC pour un usager en fonction des indices comportementaux de ses difficultés particulières au niveau des habiletés exécutives.

Le public cible

Cette formation est destinée aux personnes travaillant auprès d’un usager, d’un niveau de DI légère ou modérée, utilisant un langage verbal fonctionnel et présentant des indices comportementaux liés aux difficultés au niveau des habiletés exécutives. Les participants à la formation devront avoir une bonne connaissance de l’usager ciblé. Une analyse multimodale est souhaitable, mais non obligatoire.

Au moment de s’inscrire, les participants devront former des équipes incluant un éducateur, qui appliquera les interventions, et un professionnel (psychoéducateur, psychologue ou SAC), qui le soutiendra. Chaque membre de l’équipe devra connaître l’usager ciblé et avoir un rôle actif dans l’équipe de réadaptation qui l’entoure.

Julie BouchardLa formatrice

Julie Bouchard, ps.éd., compte plusieurs années d’expérience auprès de la clientèle DI-TSA, tant au sein de services communautaires qu’en CRDITED. Elle a travaillé avec plusieurs équipes dans des résidences spécialisées en TC et en TGC; à la maison Lily Butters, elle a été très active dans le soutien aux équipes interdisciplinaires et aux éducateurs, en plus d’assumer le leadership clinique des dossiers des usagers hébergés.

Formatrice pour l’analyse et l’intervention multimodales, elle s’est impliquée dans le développement d’outils ainsi que dans la réflexion et la mise en place de mécanismes visant à soutenir le travail des équipes et à consolider les connaissances et les compétences « multimodales » des éducateurs.

À titre de conseillère en TGC, Julie offre des services-conseils spécialisés en TGC aux établissements du réseau, afin notamment de les soutenir dans l’implantation du Guide de pratique en TGC. Elle collabore également à différents projets de recherche et de développement destinés à améliorer les pratiques en TGC.

Le format

À travers la plate-forme Adobe Connect, cette formation sera proposée à distance, les 13 et 14 février 2018 de 9 h à 16 h.

Puis, toujours à travers Adobe Connect, chaque équipe sera conviée à une rencontre de supervision de 80 minutes, le 26 ou le 27 mars 2018.  En prévision de cet échange, l’équipe devra avoir ciblé et démarré un enseignement en lien avec les indices comportementaux liés aux difficultés au niveau des habiletés exécutives pour son usager.

L’inscription

Le coordonnateur en TGC de chaque établissement est responsable d’inscrire jusqu’à trois équipes en remplissant le formulaire reçu par courriel autant de fois que nécessaire, et de le renvoyer par courriel à Sophie Choquette entre le 13 novembre et le 22 décembre 2017.