La communauté de pratique en TGC

La Communauté de pratique en TGC

Créée en 2012, la Communauté de pratique en TGC se veut un espace favorable aux apprentissages entre pairs afin de soutenir le développement de l’expertise en TGC dans les CISSS et les CIUSSS du Québec, tant au plan clinique qu’organisationnel.

Cette communauté vise à :

  • Solutionner les problématiques cliniques et organisationnelles liées aux TGC en développant ou en s’appropriant les meilleures pratiques.
  • Identifier, formaliser, implanter et généraliser les meilleures pratiques en TGC.
  • Favoriser le réseautage et l’innovation entre les différents CISSS et CIUSSS du Québec.

La Communauté de pratique est un mécanisme transversal qui permet le développement planifié de l’expertise au sein de chaque établissement.

Le SQETGC et la Communauté de pratique en TGC

Le SQETGC est le commanditaire de la Communauté de pratique en TGC (C de P). Il a été à l’origine de sa création, avec l’appui de la Fédération québécoise des CRDITED, et il en assure la promotion, le fonctionnement et le financement, en lien avec les objectifs de la C de P.
Il coordonne les rencontres de la Communauté de pratique, des groupes de travail et de l’exécutif et priorise les sujets abordés en fonction, des besoins exprimés par les membres, et des enjeux entourant les troubles graves du comportement.

Contribution de la Communauté de pratique en TGC au développement de l’expertise en TGC

La Communauté de pratique en TGC, en collaboration avec le SQETGC, les experts-conseils du SQETGC et certains partenaires, contribue au développement de l’expertise en troubles graves du comportement au Québec. Ensemble ils composent la Communauté TGC, par opposition à la Communauté de pratique en TGC qui regroupe uniquement les représentants des CISSS et des CIUSSS.

Les membres et leurs rôles

Les Coordonnateurs en TGC et les Spécialistes en TGC constituent la Communauté de pratique en TGC. Ils proviennent des CISSS et des CIUSSS du Québec et sont nommés par leur établissement.

Rôles des coordonnateurs en TGC :

 Élaborer une planification du développement de l’expertise en TGC (PDE-TGC) pour son établissement, soutenir sa mise en œuvre et faire les ajustements nécessaires

  • Agir comme personne de référence avec le SQETGC pour les demandes de service
  • Participer activement aux travaux de la Communauté de pratique (ex. : développement d’outils de gestion en lien avec les services en TGC)

Rôle des spécialistes en TGC :

  • Identifier les pratiques cliniques exemplaires en TGC et proposer des moyens pour en assurer la diffusion dans son établissement (ex. soutenir l’équipe professionnelle spécialisée en TGC de son établissement)
  • Contribuer au développement et au transfert de l’expertise clinique en TGC
  • Participer activement aux travaux de la Communauté de pratique (ex. : développement d’outils cliniques)

Les membres de la Communauté de pratique en TGC, et par extension, ceux de la Communauté TGC, respectent les valeurs suivantes : Entraide – Engagement – Innovation – Excellence

Pour en savoir plus : consulter l’article du Point en santé et services sociaux (vol. 12, numéro 4) :

CdeP_Le Point en santé