Coffre à outils en TGC (Màj 2021 en construction)

 

Note : le coffre est actuellement en révision sur le site Internet (04/10/21). Au cours des prochains jours, certains liens pourraient être brisés. Merci de votre compréhension!

Le coffre à outils en TGC est un ensemble de ressources s’inscrivant dans une démarche clinique rigoureuse ayant pour but l’utilisation judicieuse de différents outils qui guideront l’utilisateur (trice) vers les interventions les plus appropriées à mettre en place auprès des personnes manifestant des TGC. Les outils présentés peuvent être utilisés auprès des personnes de tous âges ayant une déficience intellectuelle (DI) et/ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et/ou une déficience physique (DP).

À propos du coffre 

À chaque étape de l’intervention, l’utilisateur (trice) est accompagné dans sa démarche par des arbres décisionnels qui visent à identifier et à comprendre les causes de la présence de TGC chez une personne. Même si du point de vue de la personne, ses TGC sont des moyens personnels utilisés pour s’adapter à son environnement, ils représentent, malgré tout, des TGC au plan social et ils portent atteinte à sa qualité de vie.

La présente démarche vise à guider l’utilisateur(trice) dans ses interventions afin de mettre en place des aménagements préventifs, de réduire l’escalade de comportements problématiques et d’utiliser des méthodes d’apprentissage favorisant le développement d’habiletés sociales, de stratégies d’autocontrôle et d’outils de communication efficaces et durables pour la personne. Ce coffre à outils contient également quelques techniques éducatives à employer lors d’interventions visant à réduire l’escalade des TGC et à utiliser lors des périodes d’apprentissage de la personne.

Vision 

Les interventions sont guidées par la reconnaissance que chaque personne, quelle qu’elle soit, est une personne à part entière. Il est fondamental de croire en son potentiel et en sa capacité d’autodétermination. Peu importe sa déficience ou son niveau de fonctionnement, la personne doit jouer, un rôle actif et valorisant au sein de sa communauté. À cet égard, les interventions préconisées s’appuient sur une approche individualisée qui respecte les caractéristiques et les besoins de chaque personne. Les valeurs qui orientent les interventions tout au long de ce guide sont le respect, l’autodétermination, la tolérance et l’équité

Afin de travailler en prévention, différentes approches sont préconisées au sein des établissements. Ce coffre à outils en TGC a été élaboré en tenant compte de l’approche individuelle, de l’approche positive, de l’approche éducative, de l’approche de collaboration et de l’approche motivationnelle.

Finalement, les notions de qualité de vie et d’autodétermination doivent teinter toutes les réflexions et les actions à poser en présence de la personne ayant un TGC. Il s’agit là d’un défi quotidien.

Objectifs du coffre

  • Rendre facilement accessibles des outils en lien avec les TGC au équipes intervenant auprès de cette clientèle;
  • Augmenter l’autonomie et l’efficacité des intervenants et professionnels en TGC;
  • Contribuer à la qualité des services en TGC;
  • Favoriser le partage d’expériences entre les établissements.

Organisation du coffre

Le coffre à outil est divisé en trois sections. Lorsque c’est possible, des liens sont faits entre chaque catégorie.

  1. Les arbres de décision

Afin d’utiliser les outils présentés dans ce coffre de façon judicieuse, des arbres décisionnels ont été élaborés pour guider la démarche en TGC. Chaque section décrit un arbre de décision particulier, lequel est un outil d’aide à la réflexion et à la décision pour intervenir adéquatement en fonction d’une situation spécifique. On y retrouve 7 arbres décisionnels divisés de la façon suivante :

  • Les arbres décisionnels 1 à 4 abordent le volet de la collecte de données visant à mieux connaître les vulnérabilités de la personne dans divers contextes de vie
  • L’arbre décisionnel 5 aborde l’aspect de l’aménagement préventif.
  • L’arbre décisionnel 6 a été remplacé par un nouveau document sur la prévention active.
  • L’arbre décisionnel 7 aborde le volet du traitement en développant des interventions pour enseigner à la personne de nouvelles habiletés lui permettant de répondre à ses besoins et qui feront obstacle à l’apparition des TGC dans son quotidien.

Étant donné l’ajout récent de la DP dans le coffre à outils, les arbres décisionnels n’ont pas encore été adaptés.

2. Les fiches d’information

Elles servent à guider l’utilisateur(trice) dans sa démarche clinque. Elles rassemblent une multitude d’informations permettant d’orienter la personne dans le coffre à outil

3. Les outils d’évaluation, d’appréciation et les outils cliniques 

Cette section regroupe plusieurs canevas facilitant le travail de l’utilisateur(trice) et améliorant son efficacité dans l’accomplissement de ses tâches. Chacun des outils est classé par sujet/ thème. On y retrouve, ensuite les informations suivantes : pour quelle tranche d’âge et diagnostic, comment se le procurer, qui peut l’administrer et qui peut l’interpréter.

Les outils visent à :

  • Permettre le repérage des problèmes de santé physique, psychologique et mentale, pouvant être en lien avec la présence des TGC.
  • Recueillir des informations et des observations sur la personne, compiler des données cliniques et présenter des hypothèses explicatives à la rencontre de suivi des interventions (Monitoring).
  • Appliquer des interventions pertinentes, efficaces et en mesurer leurs efficacités
  • Élaborer une programmation de jour valorisante et s’assurer de la pérennité des outils dans les différents milieux de vie de la personne.
  • Appliquer divers programmes qui favoriseront un meilleur autocontrôle de la personne sur ses TGC et une meilleure participation sociale dans sa communauté

Certains outils ont été créés par des établissements, ils sont disponibles en Word et modifiables afin d’être utilisés par tous et individualisés aux usagers. L’origine de ces outils (établissement, parfois auteur) est indiqué en pied de page. Les logos des établissements ont cependant été enlevés afin de permettre à tous de les utiliser.

Il est convenu de rappeler aux utilisateurs que certains outils comportent des droits d’auteurs qu’ils sont tenus de respecter. Lorsqu’un outil n’est ps accessible en ligne, un lien vers une fiche d’information (provenant du FRIS ou du coffre à outils du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal) est rendue disponible. En l’absence de fiche, un lien vers l’éditeur de l’outil a été inclus. Veuillez noter que plusieurs de ces outils sont disponibles à l’emprunt aux intervenants des CISSS et des CIUSSS via le réseau en ligne Santécom ; https://catalogue.santecom.qc.ca/

Une 4e section, en lien avec la covid-19, a été temporairement ajoutée au printemps 2020.

Mise en garde

Il revient à l’utilisateur (trice) d’employer chaque document avec tout le respect dévolu à chaque personne qu’il soutient, ainsi qu’à ses spécificités. Ainsi, le jugement clinique doit toujours être présent dans toutes les étapes de cette démarche visant le mieux-être des personnes manifestant des TGC. Le travail en équipe et la collaboration sont des incontournables d’une dispensation de services de qualité en TGC. Une personne seule, aussi compétente soit-elle, devrait, dans la mesure du possible, s’entourer d’une équipe pour intervenir en TGC. Le recours à un ou des professionnels ou superviseurs, lorsqu’indiqué ou en cas de besoin, est fortement recommandé. Le but ultime de ces outils, et de la démarche clinique qui les accompagne, est de permettre aux personnes ayant une DI, un TSA ou une DP de se réaliser en tant que des citoyens pouvant participer pleinement au développement de la communauté.

Commentaires et suggestions d’outils

Il est prévu que le coffre à outils soit révisé et bonifié périodiquement, afin d’être évolutif. Des équipes innovent tous les jours en développant des outils intéressants et pertinents. Il y a donc une volonté de rassembler, de partager ces outils et d’offrir plusieurs options d’outils pour un même besoin.

Pour chacune des situations suivantes, il est possible d’écrire à coffre@sqetgc.org

  • Si vous remarquez une coquille, une erreur ou un lien manquant;
  • Si vous avez une idée pour améliorer l’utilisation intuitive du coffre;
  • Si vous remarquez qu’un contenu ou un outil est désuet ou bénéficierait d’une bonification;
  • Si vous voulez suggérer une fiche d’information à développer;
  • Si vous connaissez un outil pertinent en TGC qui n’est pas dans le coffre à outils;
  • Si vous utilisez un outil qui diffère d’un outil présenté dans le coffre à outils, mais qui vise le même objectif;

Références

Les références suivantes ont été utiles pour un ou plusieurs fascicules.

  • Barker, L. (2007). The Ready Approach : Course Notes. Making Connection Inc. BCP
  • Bernier, S. (2003). Socio-guide : Programme d’entrainement aux habiletés sociales adapté pour une clientèle présentant un trouble envahissant du développement. CECOM, Hôpital Rivières-des-Prairies, Montréal, (Qc), www.cecom.qc.ca.
  • Cataix-Negre, E. (2011). Communiquer autrement, accompagner les personnes avec des troubles de la parole et du langage : Les communications alternatives. Le monde du verbe. SOLAL.
  • Champagne, T. (2011). Sensory modulation and Environment : Essential Elements of Occupation. Pearson : Syndney.
  • Côté, S., Vaillancourt, T., Leblanc, JC., Nagin, DS., Tremblay, RE. The development of physical aggression from toddlerhood to pre-adolesence : A nation wide longitudinal study of Canadian children. Journal of Abnormal Child Psychology 2006; 34(1) : 68-82.
  • Cress, C.J., Marvin, C.A. Common questions about AAC services in early intervention. AAC : Augmentative Alternative Communication. Vol 19 (4) Dec. 2003, pp. 264-272.
  • http://www.teacch.com/
  • Labbé, Y. & Marchand, A. (1984). Modification du comportement et retard mental. Éditions Behaviora. Eastman, Qc.
  • Labbé, Y. & Morin, D. (1999). Comportements agressifs et retard mental, compréhension et interventions. Éditions Behaviora. Eastman, Qc.
  • Miller Kuhaneck, H. & Watling, R. (2010) Autism: A Comprehensive Occupational Therapy Approach. 3e edition, AOTA Press : USA.
  • Mouvement Personne d’Abord du Québec Métropolitain. (2001). Guide illustré pour exprimer mes besoins. Éditions-Publication, Québec.
  • PECS – Le système de communication par échange d’images. Frost ans Bondy, 2000http://www.pecs-canada.com/
  • Ordre des Orthophonistes et Audiologistes du Québec, www.OOAQ.qc.ca
  • Paradis, C. (2007). Guide d’animation Sociabilus. Centre du Florès et CECOM de l’Hôpital Rivière-des-Prairies, Montréal, (Québec), www.cecom.qc.ca.
  • Relaxation Jacobson, Définition : www.teluq.uqam.ca/siteweb/sante/det_fiche1.php
  • Tassé, J. Marc & Morin, Diane (2003). La déficience intellectuelle. Boucherville, Québec : Édition Gaëtan Morin.
  • Tremblay R., Hartup W. & Archer, J. (2005). Developmental origin of Aggression. Guilford Press. New-York. NY.
  • Tremblay, E. Richard (2012). Développement de l’agressivité physique. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants {sur Internet}.
  • Yack, E., Aquilla, P. & Sutton, S. (2006) Building Bridges Through Sensory Integration. 3e Édition, Sensory Ressources : Las Vegas
  • Vitiello, B.&t Stoff, D.M. Subtypes of agression and their relevance to child psychiatry. Journal of American Academy of Child and Adolescent Psychiatry. 1997; 36, 307-315.

 

 
Québec

© Gouvernement du Québec, 2018