L’approche positive | Formation de formatrices/formateurs et de superviseures/superviseurs

Carte non disponible

Date/Heure
Date(s) - 28 Oct. 2021
9:00 AM - 4:00 PM

Emplacement

Catégorie(s)


Le contexte

De plus en plus, les données probantes soutiennent la forte corrélation entre l’augmentation de la qualité de vie et la diminution des troubles graves de comportement (TGC).  Par ailleurs, au même moment, plusieurs établissements constatent des situations où la relation entre les  intervenants et les personnes clientes peut être négative.

C’est à la lumière de ces éléments que la Communauté de pratique en TGC DI/TSA a souligné le besoin d’une formation de formatrices/formateurs et de superviseures/superviseurs afin de soutenir les CISSS et les CIUSSS dans leur volonté d’offrir de la formation sur l’approche positive.

La description

D’une durée de trois jours, cette formation permettra aux futures formatrices et aux futurs formateurs de bien maîtriser les concepts et les valeurs de l’approche positive.

La première journée abordera les contenus et modalités, alors que les deux suivantes seront consacrées à la pratique. Chaque participante ou participant devra donc se préparer afin de présenter une partie du contenu au groupe et ainsi consolider ses compétences. Le reste du groupe fournira ensuite une rétroaction à la présentatrice ou au présentateur (forces, aspects perfectibles de l’animation, niveau d’aisance dans le transfert de connaissances, etc.).

Afin d’assurer un bon ancrage organisationnel, l’ensemble des chefs de service ainsi que des professionnelles et des professionnels qui soutiennent les équipes en DI et autisme seront invités à une capsule de sensibilisation préalablement à la formation, afin d’être mieux équipés pour soutenir leurs collègues formatrices et formateurs.

L’objectif

Après avoir suivi cette formation de formateurs, les futures formatrices et les futurs formateurs seront en mesure de :

  • partager les valeurs de l’approche positive;
  • illustrer les modalités d’application et les impacts pour la clientèle;
  • faire des suivis auprès des personnes formées.

Le public cible

Les participants doivent absolument avoir été ciblés par leur organisation pour devenir formatrices/formateurs et superviseures/superviseurs. Ils doivent aussi remplir l’ensemble des conditions suivantes :

Critères de « contenu » :

  • bonne connaissance de la déficience intellectuelle et de l’autisme;
  • expérience de contact « plancher » avec la clientèle;
  • expérience de contact avec les intervenants.

Critères de « contenant » :

  • valeurs de l’approche positive intégrées;
  • aisance et assurance personnelles;
  • facilité de contacts avec les partenaires et collègues;
  • volonté explicite de prendre ce mandat.

Les maîtres-formateurs 

André Soulières, MA, consultant

Photo André SoulièresAndré Soulières s’intéresse au développement de la qualité des services par le coaching, la formation et le codéveloppement. Il a le souci constant du bien-être de toutes les ressources impliquées autour de la personne cliente.

Longtemps psychologue clinicien en psychiatrie, en DI et en autisme, puis directeur de service de plusieurs centres de réadaptation, M. Soulières est, depuis 1993, consultant et formateur auprès des organisations de l’ensemble du réseau de la santé et des services sociaux. Il œuvre en pratique privée au sein de la firme Défi Qualité.

Il est également coauteur de deux ouvrages : L’Abbé et Soulières (2001) Comportements agressifs : gestion et soutien de l’intervention, Eastman, Behaviora; Gosselin et Soulières (2003) Au secours, les pistons vont sauter! Guide pratique de l’adaptation personnelle au travail, Montréal, Les éditions Quebecor.

Il est actif dans le domaine des TGC depuis le début de sa carrière. Son souci : le mieux-être des personnes par la gestion harmonieuse de l’humain dans les processus.

Rébecca B. Bergeron, Psy. D., conseillère en TGC

Rébecca B-Bergeron2Rébecca Beaulieu Bergeron est détentrice d’un doctorat en psychologie clinique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Durant ses études doctorales, sous la supervision de la professeure Diane Morin, elle a effectué des travaux portant sur les attitudes des enfants du primaire à l’égard des personnes ayant une déficience intellectuelle. Elle a également travaillé à la construction et à la validation d’un outil psychométrique mesurant les attitudes de la population générale à l’égard de la déficience intellectuelle.

Rébecca Beaulieu Bergeron a été psychologue pendant près de 10 ans au Centre de réadaptation en déficience intellectuelle et en troubles envahissant du développement (CRDITED) de Montréal (CIUSSS Centre-Sud). Elle travaille auprès de personnes ayant une déficience intellectuelle (DI) et/ou un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et présentant des troubles de santé mentale.

En tant que psychologue, elle effectue de l’évaluation (DI, TSA, santé mentale) et offre des services de psychothérapie. Elle offre aussi de la formation ainsi que du soutien clinique auprès des équipes multidisciplinaires. Depuis janvier 2013, elle est chargée de cours au DESS en déficience intellectuelle de l’UQAM. Depuis janvier 2020, madame Beaulieu Bergeron est conseillère en TGC au SQETGC où elle collabore au développement de formations et d’outils favorisant le développement des meilleures pratiques en TGC.

Les dates

  • Cette formation sera offerte à distance, les 28 octobre, 10 et 11 novembre 2021, de 9 h à 16 h.
  • Les chefs de service ainsi que les professionnelles et professionnels qui soutiennent les équipes en DI et en autisme seront quant à eux invités à assister, toujours à distance, à la capsule de sensibilisation et d’échanges organisée le 14 octobre 2021 de 13 h 30 à 15 h ou à celle du 15 octobre 2021 de 9 h 30 à 11 h.

Les modalités

  • La formation de formatrices/formateurs et de superviseures/superviseurs ainsi que la capsule de sensibilisation seront offerte à travers la plateforme Zoom.
  • Les participantes et les participants pourront y assister à partir de leur ordinateur, qui devra être doté de haut-parleurs, ainsi que d’un micro et d’une caméra fonctionnels. La participation active de chacun sera alors requise, afin de favoriser l’intégration des connaissances.
  • Les informations de connexion et la documentation à imprimer seront envoyées environ une semaine avant le début de l’activité.

Les coûts

Aucun déboursé ne sera requis, conformément à l’entente de financement du SQETGC.

L’inscription

La coordonnatrice ou le coordonnateur TGC de chaque établissement est responsable d’inscrire les personnes autorisées en remplissant le formulaire, qui lui a été envoyé par courriel, autant de fois que nécessaire, et de le renvoyer à Sophie Choquette au plus tard le 8 octobre 2021.

Veuillez noter que les places sont limitées. Le SQETGC se réserve le droit de favoriser la participation d’un maximum d’établissements en restreignant le nombre d’inscriptions d’un même CISSS ou CIUSSS.  Les établissements ayant de grands besoins pourront accueillir les formateurs du SQETGC dans le cadre d’une formation sur mesure.

Des questions?

N’hésitez pas à communiquer avec Sophie Choquette, agente à la formation au SQETGC

 
Québec

© Gouvernement du Québec, 2018